Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tour de l'Ile de Ré à VTT

Publié le

Vendredi matin, avec Charlotte vu le temps estival qu'il faisait, on a décidé d'aller se faire l'Ile de Ré à Vélo. Nous avons donc pris le train de Rochefort jusque La Rochelle, puis direction l'Ile de Ré par la cote



Une vingtaine de kilomètres plus loin, nous approchons le très cher pont de l'Ile, et quand je dis cher, c'est au sens propre, en saison il est tout simplement inabordable pour des petits budget comme le notre, à savoir 16,50€ l'aller retour, 9 hors saison, mais, pour les vélos, et ce pour inciter l'usage de la bicyclette sur l'Ile, le pont est gratuit. La pmontée se fait tout en douceur, et ma foi, fort aisément, en réalité nous profitons du vent dans le dos pour le grimper! Quelques kilomètres plus loin, une fois le pont traversé, nous voici à Rivedoux Plage, et là, on s'apperçoit que si sur cette île il y'a une petite reine, c'est bien la bicyclette, et pourtant, nous sommes en fin de saison, imaginez en Août! Des pistes cyclables partout sur l'île permettant de rejoindre l'ïle d'un bout à l'autre et relier également les principales villes et sites touristiques de l'île. Un panneau nous indique donc que, pour rejoindre le Phare des Baleines, nous avons une trentaine de kilomètres à parcourir, bien que nous en ayons déjà fait 25, il en faut plus que ça pour nous décourager, et nous décidons, sans trop réfléchir, d'aller jusqu'à ce phare par la cote Nord de l'Ile. Première étape, qui sera celle où nous nous arrêterons déjeuner, La Flotte Sur Mer, sans aucun doute l'un des villages lesp plus pittoresques de L'ile!




On s'installe donc sur une terrasse afin de déjeuner, car l'estomac commence  à creuser, nous prenonchacun un sandwich jambon fromage crudité, bien garni avec un soda pour nous rafraichir, car la températura avoisine les 30°! Une fois rassasié, nous renfourchons nous fidèles destrier pour poursuivre notre petit bonhomme de Chemin. 5 km plus loi, à l'entrée de Saint Martin de Ré, nous nous arrêtons dans deux hypers différent afin d'y chercher des lampes pour le vélo, car à la sortie du train à Rochefort ce soir, il fera nuit! Dans le premier, à Super U, il y'a bien ce que je veux, mais hors de prix! Pas question de me faire arnaquer, on va donc en face, à Intermarché, là il y'a bien ce que je veux aussi, à un prix beaucoup plus raisonable, mais, parce qu'il y'a toujours un mais quand tout va bien, il n'y  en a plus! Flute alors! ce sera pour la prochaine. Nous poursuivons donc notre chemin et arrivons, d'abord dans la citadelle et les remparts de Saint Martin de Ré, puis sur le Port.




On s'arrête à nouveau pour se promener dans les rues piétonnes, et prendre notre dessert, un éclair au chocolat pour moi, un Granitas Menthe pour Charlotte, nous ne sommes pas pressé, on a toute l'après midi devant nous, et on a déjà bien avancé.

Ensuite, direction La Couarde sur Mer, pourtant un peu plus dans les terres, tout du moins, la mer n'est pas vraiment proche du centre ville, puis direction Ars En Ré, deuxième village, qui, à mes yeux, est également l'un des plus pittoresques. Nous faisons une nouvelle pause pour se raffraichir sur une terrasse face au port.





Une fois bien rafraichis, direction maintenant le bout de l'Ile, le phare des baleines, il ne nous reste plus que 7 kilomètres pour y arriver, on a jamais été aussi proche, pourtant sa paraitra long,  sûrement parce qu'il nous tardait d'y arriver. Et une fois sur le site, je ne vous dis pas le soulagment, heureux que nous sommes, 57 kilomètres, pourtant, faut garder la tête froide, parce qu'il reste encore le retour! Mais on est pas venu jusqu'ici pour rien, et pour garder la tête froide, rien de mieux qu'un plouf dans la mer, nous nous accordons donc une heure de pose au bord d'une plage afin de faire une tite baignade et se reposer avant le retour.








C'est donc vers 17 heures que nous prenons la route du retour, les premiers kilomètres sont dur mais très vite on reprend les rythmes, et la beauté des paysages nous font oublier  la douleur, nous revoici à Ars, nous sommes bien lancé, nous ne nous arrêterons donc pas cette fois ci, nouveau passage à La Couarde, a cet endroit nous empruntons un chemin différent de celui de l'aller en longeant la plage jusque Saint Martin, là cette fois ci, nous faisons notre première pose du retour pour nous arrêter sur une terrasse et prendre un raffraichissement. Nous avons fait une bonne quinzaine de kilomètres d'une traite, et les jambes répondent toujours présente! Puis direction maintenant La Flotte sur Mer, puis Rivedoux plage où nous nous arrêtons cette fois ci pour nous restaurer avant d'attaquer, primo le pont, secondo, le reste de parcours jusque La gare de La Rochelle. Nous optons tous les deux pour "La Salade du Chef", un régal.




Une fois rassasié, nous nous empressons de repartir afin de ne pas louper le train de 21H30. Nous attaquons la montée du pont, mais après 90 km, les jambes sont un peu plus lourdes, néanmoins nous montons le pont à vélo, laissant derrière nous l'Ile de Ré, avec un magnifique coucher de soleil, un peu comme pour nous dire au revoir et nous récompenser des efforts de la journée.



Une fois la descente du pont achevée, nous trouvons un chemin qui plus court que celui de l'aller pour rejoindre La Rochelle, mais également beaucoup moins idylique que celui du matin, car on passe en plein dans la cité de La Rochelle, a bientôt 21 heures, on est pas très rassuré, mais il n'y aura pas d'encombres. Mais promis, la prochaine fois on fera quelques km en plus pour passer le long de la côte! Peu après 21 heures, nous voici à la gare de La Rochelle, s'en ai finit, enfin presque puisqu'il restera après les 3 km entre la gare de Rochefort et l'appart, mais le plus dur est derrière nous! nous arrivons à l'appart vers 22H20, après 106km, fier de nous pour avoir passer une magnifique journée, avec pleins d'images dans la tête! Je suis, bien évidemment, très fier de Charlotte pour sa performandce, néanmoins, elle n'en a pas eu assez puisque ce matin elle a quand même tenu à m'accompagner pour ma rando dominicale pour 32 km supplémentaire! Plus rien ne nous arrête!



Commenter cet article