Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cysoing

Publié le par max

Pour ce dimanche 1er Juillet, ce ne fut donc pas Tournai comme prévu mais finalement Cysoing où nous avons décidé d'aller poser nos roues, cette destination a aussi permis de faire l'aller retour à vélo jusque Cysoing afin de faire un peu plus de distance!

En ce premier jour de Juillet, météo France annonce donc: Pluie et averses! on est donc tous super motivé, je me lève à 7heures, jette un oeuil dehors: c'est couvert mais il y'a du vent, il ne devrait donc pas pleuvoir! Je me rends donc chez philou à 500m de chez moi... Cerbère est déjà sur place, Pompfu chtiama et ses amis nous rejoindrons peu après... Nous partons de chez Philou à 7h45 direction Cysoing, on est 6 ou 7 à y'aller à vélo... On roule pépère et l'ambiance est à la rigolade...



Un peu après 8h30 nous approchons enfin de Cysoing, Ca fait 5kilomètres que nous roulons en faux plat montant face au vent, et alors que nous aprecevons le première maisons de Cysoing, en haut du pont TGV nous croisons le reste de la chti connection qui démarre la rando! reflexion faite on pars avec eux et l'on paiera la rando au retour...


Peu après une bombe orange nous dépasse!!! Mais c'est donc Fred min zouave (son site est en lien ici, n'hésitez pas à faire un tour)... Juste le temps de le saluer qu'il est déjà reparti à l'avant, Intenable ce zouave!
Trois kilomètre plus loin, Cerbère est victime d'une crevaison... Nous l'attendons donc durant la réparation de celle ci, Nestor mettra même la main à la pate...

Une fois la crevaison réparé nous repartons donc, Nestor et Philou partent comme une balle devant, et une fois n'est pas coutume, je n'arrive pas à les suivre... Je reste donc avec Cerbère et Kiki mais très vite je pars devant... Je suis donc seul sur quelques kilomètres, et c'est d'ailleurs là que je ferais une erreur de parcours, je vois à ma gauche un magnifique single et je m'y lance donc sans faire gaffe au fléchage, arrivé au bout, pas de flèche, c'est pas normal! Je reviens sur mes pas et m'appercois de mon erreur, il falait en fait tourner à droite! Me rejoignent alors 2 mes compères de Lille vtt ainsi que seb, je reprends donc le parcours avec eux jusqu'au ravito...
Arrivé au ravito j'apperçois la chti qui elle se remets en route, quelques zouaves ainsi qu'un gars de méricourt...

Tandis que mes deux camarades de Lille Vtt se décident pour partir sur le 28km, Seb et moi continuons sur le 47... Peu après le ravito nous somme arrété par le passage d'un train...

Un peu plus loin je serais victime d'une crevaison, le temps de réparer, voici seb qui me rejoins, il était parti devant et, ne me voyant pas derrière, et revenu sur ses

pas afin de s'assurer que tout allait bien, sympa le gars, c'est bien ça l'esprit VTT, un esprit que l'on ne retrouve d'ailleurs pas chez les routards...


Nous voilà donc repartis vers de nouvelles avantures, tout en esperant ne pas recrever une seconde fois... Le reste du parcours sera identique à la première partie: roulante, pavés et chemins de terre et à travers champs, typiques de la région! Nous arrivons ainsi à la Salle Allende, lieu de point de départ, que je n'ai pas encore vu! Toute la troupe de la chti est déjà revenu et entament l'after, aucune trace des deux camarades de Lille VTT qui sont sûrement repartis à leur domicile respectif... Les organisateurs me regardent avec de grands yeux quand je leurs dit que je suis venu de Marcq en vélo et repars aussi en Vélo, à la salle j'ai déjà 67kilomètres... Une fois le vélo lavé je rejoins donc la chti pour l'after et reposé les guibolles avant de repartir sur marcq avec Cèrbère, les autres étant déjà repartis avant mon arrivée...

Une fois rassasié, cerbère et moi repartons donc sur Marcq, le retour se fera tranquilement mais à un rythme régulier, on s'échange nos impressions de la rando, notre réjouissement d'avoir rouler sous le soleil durant toute la rando... Arrivé à Marcq j'ai 85km au compteur, en 4h30 (dont les pauses) à environs 20 de moyenne et un dénivelé de 389m...














Commenter cet article