Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Houffalize marathon

Publié le par max

Réveil matin 5H, Je me réveille comme une fleur... comme aurais dit Tryo... Le réveil effectivement hard à cette heure matinale, mais l'exitation pour ce marathon d'houffalize est telle qu'il ne me faut pas plus de 30 secondes pour sortir du plum'... Le temps de m'habiller, prendre un bol de chocolat et c'est partis, je récupère la voiture au garage dans laquelle j'avais préalablement mis le vélo la veille et le reste des affaires, car je ne me voyais pas faire ça à 5h, vérifie le niveau d'eau de la voiture, car comme je la prends, pas question de tomber en panner sur la route d'un tel évènement!... C'est parti, grace au gps je rejoins le domicile de Flag aisement, ils finissent d'installer le vélo de chtiman sur le Porte Vélo et l'on peut se mettre en route... La route se déroulera tranquilement dans un brouillard tantôt épais tantôt moyen... On passe par Gand Bruxelles Liège (petit cafouillage sur un echangeur) puis enfin Houffalize! Le village est rempli de bikers plus ou moins professionnels, l'ambiance malgré la fraicheur de ce dimanche matin est chaleureuse.. On peine à trouver une place mais finalement on en trouvera une tout près du centre. On se prépare tout doucement, sors les vélos, vérifie les derniers réglages, hors de question d'abandonner sur une casse (bonhomme et matérielle!) puis on rejoins la salle d'inscription. on croisera au passage Dahu, Mickey et Fred qui se préparent pour partir sur le 120km. Une fois à la salle je paies mon inscription et récupère ma puce électronique et ma plaque de cadre. (on peut souligner au passage le savoir faire des bénévoles, car organiser un évènement avec 2500 bikers fous comme nous, n'a rien d'une sinécure).Pendant que chtiman fais la queue pour aller au pti coin, avec Flag on se demande comment installer la puce sur la fourche, un autre véttiste nous le montrera.

On rejoins la ligne de départ où cette fois l'on croise Tchill Nestor et Félix qui eux sont sur le 90. Puis l'on rejoins ensuite Kiki et cerbère qui eux font le 60 avec nous. On se positionne sur la ligne de départ, tandis que Cerbère, Chtiman et Flag décident de se placer au milieu, Kiki et moi décidons de nous placer derrière afin de ne pas être tenté de suivre la foule en délire et pas griller nos forces dès le début. Top c'est parti le départ est donné, comme prévu, dans la première cote en bitume après le départ sa bouchonne mais l'on prends notre mal en patience. Une fois le bouchon passé on franchis la ligne de lancement du chrono, peu après cette ligne on croise un malheureux qui a déjà cassé sa manivelle de pédale, Houffa est déjà finis pour lui visiblement. puis arrive le premier single track où sa bouchonne à nouveau... Qué Passo? avec kiki on pense à une descente technique ou un passage dangereux... Que Nini, il y'a juste une malheureuse flaque et croire que certains ne sont pas venus ici pour salir leur vélo où alors ont confondu le marathon d'houffalize avec un brevet route. Dieu lui sait pourquoi. Je grille la politesse à tout le monde en empruntant un chemin parallèle ce qui me permet de rejoindre Cerbère un peu plus loin. Première grosse montée puis tout de suite après la descente qui va bien avec 2km durant, puis rebelotte! quand on pense à la descente qu'il y'aura après la cote on en oubli presque la difficulté de celle ci, ou tout du moins, pour le moment, ensuite le parcours s'alterne de grosse cotes, un peux de plat, de magnifiques descentes, des chemins parfois larges, parfois techniques, parfois en Forêt parfois en plaine... Bref, le parcours est très varié et ça, eh ben j'adore! on arrive ainsi au premier ravito après 20km et 360m de d+, je suis encore frais comme un gardon, tout va bien. Flag et chtiman sont arrivé depuis peu et se remettent en route. Le temps de prendre quelques barres céréales et sirop puis c'est reparti, le parcours reste aussi varié que dans la première parti. En bas d'une longue descente en bitume, des dames de l'organisation nous indiquent de tourner à droite dans un petit trou, il s'agit en fait d'un ruisseau qui descends, on descends donc le ruisseau, sensation garantie! ensuite arrive une longue descente dans un chemin en sous bois, je m'y lance pas plus vite qu'à fond, là aussi les sensations sont garanties, je slalome entre quelques vttistes peu téméraires avoisinant les 50 km/h... Je m'éclate un max. on arrive dans un sous bois où nous attends une descente dans une sapinère entre les arbres... Tout le monde mets pieds à terre, je réfléchis 2 secondes puis ne jugeant pas insurmontable cette descente je m'y lance sur le vélo, bien en arrière, arrivé en bas il me suffit juste de donné un coup de frein et faire dérapé le vélo pour prendre le virage à 90% rien de bien sorcier, je me demandes pourquoi autant de monde à mis pieds à terre, par contre là on arrive sur un long single en dévers parsemé de racines lisses et humide et pierres plates et en contre bas l'ourthe, la rivière locale, je prends la sage décision de faire ce passage à pieds, n'étant pas très réjouis à l'idée de finir à l'eau! à la sortie de ce single, on attaque une longue montée de 2km avec un pourcentage valant son pesant de cacahouètes, je prends la roue d'une flamande qui grimpe sacrément bien et essaie d'accrocher au maximum jusqu'en haut, j'y arrive mais essouflé, surement une adepte des régions vallonée celle là! On arrive ainsi au second ravito où je retrouve flag cerbère et chtiman. Une fois ravitaillé, on se remets en chemin groupetto, enfin sur quelques mettres car on attaque tout de suite une grande descente (la suite logique de la longue montée!) et Flag et moi lachons les freins et y'allons à coeur joie! on rejoins ensuite la route sur quelques mettre puis à nouveau un single grimpant, j'attends Cerbère qui m'annonce que chtiman a décidé de rentré par la route suite à des crampes. Dommage on continues donc, Flag est définitivement parti devant, arrivé en haut on attaque une belle descente mais dans laquelle on reste prudent, et bien nous en prends car Cerbère manque de tombé dans une ornière. En bas de cette descente je vois une longue cote, je décide de m'arrété pour prendre une barre de fruit pour l'attaquée, les jambes commencent à fatigué. J'attaque donc cette cote mais au quart je décide de la faire à pieds avec un gars de Cassel vtt (jérôme que je salue au passage), on discute un peu puis là je vois tchill passé!!!!! je me remets aussi tôt en selle puis prends sa roue pour discuter un peu, ce sera au final très bref puisque s'en suit une descente technque mais roulante, et là je ne peux que constater que le bougre descends parfaitement bien car je me sent à fond et il s'éloigne inéxorablement, après tout il a raison il est sur le 90 il lui reste 30 bornes tandis que moi il m'en reste 10. Ces 10 derniers kilomètres seront d'ailleurs très éprouvant car mon camelback est rempli d'isostar, et chose que je savais pas, au bout d'un moment cette boisson donne très soif, il faut absolument de l'eau pour se déshydraté, et sa, je n'en ai pas pris, j'arrive toutefois à tenir les  bosses sur le vélo jusque au km 55, là on attaque une partie du tracé de la coupe du monde qui s'est déroulée en Avril.. Dans les descentes j'y vais au ralentis, j'ai perdu de ma lucidité et je ne tiens pas à finir dans un arbre ou dans le décors, par contre quand c'est plat ou en faux plats j'ai encore quelques forces pour pédaler avec conviction tandis que quand sa grimpe, je ne peux que faire à pieds. Une dernière descente techniques dans des ornière où malgré mon manque de lucidité j'arrive à rester sur le vélo, mais faut pas non plus me demander des trajectoires à la Julien Absalon. Arrivé en bas un petit pont surmontant l'Ourthe, une grosse dose d'optimisme m'incité à le monter sur le vélo, et là je me retrouve le véloà la verticale et moi partant en arrière (tel la tortue sur sa coquille selon Félix qui a fait la même figure que moi!) manquant ainsi de valser dans l'Ourthe, celà amuse les nombreux spectateurs sur place, j'en rigole aussi! Et arrive enfin la ligne d'arrivée!!! Le bip bip de la puce électronique qui signifie la fin du chrono retentit comme un soulagement!! sa y'est c'est fini, je l'ai fais, j'ai bouclé les 63 km du parcours et je suis fatigué, mais pas cassé en deux, pas de crampes! j'en suis fier et soulagé à la fois! je retrouve cerbère et Flag qui viennent d'arrivé puis là surprise Kiki est là aussi! je me demande comment celà est possible puisque dès le début elle était derrière et je l'ai jamais revue. Il s'avère en fait qu'elle a cassée sa roue libre au km4!!! J'ai de la peine pour elle quand je sais à quel point elle s'était entrainé pour cette course, et moi qui suis venu en touriste sans avoir enfourché un vélo depuis trois semaine. Je prends ma collation, un gateau de riz puis l'on va laver nos vélos avec cerbère. Kiki et cerbère se dirige vers le camping, je décide d'aller récupérer ma voiture et de les rejoindre au camping! et là pour la petite anecdote, parce qu'il en faut bien une! je crève tandis que je marche à coté du vélo vers la voiture, j'entends un pschiiiiiiiiit et je regarde en rigolant ma roue avant qui crève!!!!!! celà amuse aussi des flamands qui se trouvent à coté de moi!
Une fois arrivé au camping, cerbère part se doucher tantdis que moi je me prends (enfin!) une boisson bien fraiche. Avec kiki et cerbère on attends les autres  qui reviennent, on se raconte nos exploits de la journée autour d'un petit after traditionnel à la chti puis je me remets en route, c'est la fin de cette magnifique journée, et c'est sans aucun doute que je reviendrais l'année prochaine en essayant cette fois de faire un temps, et en prenant soin de me préparer pour l'évènement.

Je finis 724 sur 784 finishers et 900 participants sur le 60 km, quand je vois le nombre d'abandons et de casse je suis d'autant plus fier de moi!


Gros carton rouge par contre aux flamands et hollandais qui ont jalloné le parcours de leur déchets et chambres à air usagées!!! Je me demande parfois si on pratique le même sport...



Pour les photos patience, j'ai quelques soucis avec Over-Blog...

Commenter cet article

Félix 12/09/2007 17:26

Superbes les photos !!!

Félix 04/09/2007 16:45

Les photos !  Les photos