Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Granit Montana (87) - Un raid hors norme!

Publié le par crazymax

Il y'a quelques mois, on m'a parlé d'un raid hors norme qui a lieu depuis quelques années dans la région des Monts d'Ambazac, dans le 87. On me dit de ce raid que les organisateurs sont des fous furieux, à la recherche de circuits toujours plus durs! Ca me plait! Nous sommes donc quelques malades, du forum VTTPoitou à nous laisser séduire par la perspective d'un raid hors norme!

Granit2.jpg

Levé 4h, départ 4h30, ça pique, mais la motivation est bien là, je ne me fais donc pas prié pour sauter du lit! 2h30 plus tard, je retrouve sur place Jérôme qui est arrivé la veille et qui à campé sur place. Le temps de préparer nous allons à la salle pour récupérer nos plaques de cadres. On y retrouve le reste de la troupe: Mika, Vincent, Cédric et Simon. Première surprise, sur le 38, circuit sur lequel nous sommes engagés, le D+ n'est pas de 1300 comme annoncé, mais 1600!  Là, plus doute, ça va tirer dans les guibolles!

9h, le départ est lancé, c'est parti, on peux plus faire marche arrière! En haut de la première cote et à l'entrée de la première difficulté, un bouchon se forme, ce sera le seul. La difficulté du parcours se chargera ensuite d'étirer le peloton! 

Granit4.jpg

Granit5.JPG

En ce début de parcours, le but est de gérer au mieux l'effort pour ne pas trop me cramer, ce sera peine perdu, au bout de 10km, j'aurais déjà les jambes lourdes!

Le circuit, quand à lui, tient toutes ses promesses, des montées techniques, des descentes de malades. C'est bien simple, depuis ma participation au Roc d'Azur, je n'ai jamais rencontré de descentes aussi techniques! Un pur régal, même si pour certaines, la prudence me fait mettre pied à terre. Km 12, descentes techniques avec une épingle. Si on la rate, un petit muret suffisament haut pour se faire mal nous attend. Je décide la passer, le vélo passe devant, mais je ne tombe pas et fini pied à terre! Je m'en tire bien! Mika, lui n'a pas eu cette chance, il a fait tout droit avec attérissage en contrebas du muret sur la pierre granitique! Bilan pour lui, quelques douleurs aux cotes (ouf, rien de cassé!) et un levier de frein félé. Pour lui, la Granit s'arrête là!

Je continue le circuit avec Jérôme. La difficulté du parcours se fait de plus en plus ressentir. Les montées sont toutes aussi éprouvantes les unes que les autres, et le circuit n'offre aucun moment de répit, ça monte hard, ou ça descent encore plus hard sans cesse! 

Granit6.jpg

Kilomètre 17, premier ravito, je suis déjà sur les rotules, mais je décide de continuer. Après le premier ravito, le circuit est sublime, entouré de grosses pierres granitique!  Mais ça ne fait pas oublier la difficulté pour autant.

Grabit7.jpg

Kilomètre 20, je décide de rentrer, je n'avance plus. Regrets amers, car rien que pour les descentes, j'aurai bien poursuivi, mais dans les montées où les quelques rares faux plats, je n'avance plus.

De retour au parking, je m'apperçois que je ne suis pas le seul dont le circuit à eu raison! Je retrouve Cédric et Vincent. Cédric a arrêté au même endroit que moi, Vincent un peu plus loin. Il l'avait déjà faite et terminée l'année dernière, mais selon ces dires, elle est bien plus compliquée! Ca me console...un peu!

A l'arrivée, un très bon et copieux plateau repas nous attend pour nous remettre de toutes ces émotions.

En résumé, une Granit ne s'improvise pas, il faut un sérieux bagage technique pour s'y engager, et surtout, être habitué au dénivellé positif, chose qui me manque ici dans le 17!

Commenter cet article